biffeton


biffeton

biffeton [ biftɔ̃ ] n. m.
• 1860; probablt de l'a. fr. biffe « étoffe rayée »
1Arg. des détenus Courte lettre. billet.
2Fam. Billet de banque.

biffeton ou bifton nom masculin (de l'ancien mot biffe, chiffonnier) Populaire. Billet de banque.

⇒BIFFETON, subst. masc.
Argot
A.— Billet, lettre que les détenus échangent entre eux ou dont est porteur un détenu sortant de prison. C'est la Louise qui fait les biffetons de Julie (L. LARCHEY, Dict. hist. d'arg., 1878, p. XIV).
B.— Toute espèce de billets (théâtre, train, banque, etc.). Ils m'ont chauffé mon bifeton, mon petit ticket de quai (PRÉVERT, Paroles, 1946, p. 44); cent millions, en biffetons de mille, ça doit peser quelque chose (P. VIALAR, Clara et les méchants, 1958, p. 201).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Arg. des détenus 1860 (d'apr. ESN. 1966); 2. papier qui constate un droit, document officiel a) 1878 « billet de banque » (ZOLA, Th. II, 700 dans Le Gaulois, 8 mai, Parisine); b) 1888 « billet de train » (COURTELINE, Le Train de 8 h 47, p. 114).
Dér. du rad. de biffe1 au sens de « chiffon », cf. biffin; suff. -eton.
STAT. — Fréq. abs. littér. :5.
BBG. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 256.

biffeton ou bifton [biftɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1860, in Esnault; probablt de 1. biffe « étoffe rayée », d'où probablt « chiffon (de papier) ».
1 Argot, pop. Courte lettre, billet; correspondance clandestine (→ Bigorneau, cit. 2).
1 Imagine le trafic, d'un groupe à l'autre, toutes les filles à leur fenêtre le soir, qui gueulaient et s'appelaient, les biftons, etc. J'étais voisine de cellule avec Cine.
A. Sarrazin, l'Astragale, p. 45.
2 (1878). Fam. Billet de banque. || Donne tes biffetons.
2 Les inspecteurs m'ont déposée au Greffe, soigneusement : livraison faite. Mes biftons comptés, enregistrés, mis en sûreté avec la joncaille et le transistor (…)
A. Sarrazin, la Cavale, p. 9.
Spécialt. Billet de théâtre; (1888) billet de train.
3 Il revint sur ses pas et apprit avec un vif intérêt qu'il pouvait conserver son bifton, toujours valable pour le voyage à Paris.
R. Queneau, le Dimanche de la vie, p. 77.
DÉR. Biffetonner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • biffeton — n.m. Billet de banque : Les poches bourrées de biffetons. / Billet, lettre que l on transmet clandestinement (arg.). / Billet, ordonnance, certificat : Le docteur m a fait un biffeton. / Billet de spectacle, de transport, etc. ; ticson …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • bifton — ● biffeton ou bifton nom masculin (de l ancien mot biffe, chiffonnier) Populaire. Billet de banque. biffeton ou bifton [biftɔ̃] n. m. ÉTYM. 1860, in Esnault; probablt de 1. biffe …   Encyclopédie Universelle

  • billet — [ bijɛ ] n. m. • 1459; a. fr. billette (1389), altér. de bullette, dimin. de bulle; d apr. 2. bille I ♦ Courte lettre. ⇒ missive. Écrire, envoyer, faire parvenir un billet. ⇒ mot. Billet doux, billet galant : lettre d amour. ⇒fam. poulet …   Encyclopédie Universelle

  • talbin — ⇒TALBIN, subst. masc. Arg. Billet de banque. Synon. biffeton. Liasse de talbins. L oseille serait là en talbins de dix mille, comptés par liasses de cent (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 204). Les vieux y seraient pas contents (...) à… …   Encyclopédie Universelle

  • Mon pere est un parrain — Mon père est un parrain Mon père est un parrain est le titre d un roman de Gordon Korman publié aux États Unis en 2002 sous le titre Son of the Mob (Fils de la Mafia), et en France en 2005 après avoir été traduit par Catherine Gibert. Le héros,… …   Wikipédia en Français

  • Mon père est un parrain — est le titre d un roman de Gordon Korman publié aux États Unis en 2002 sous le titre Son of the Mob (Fils de la Mafia), et en France en 2005 après avoir été traduit par Catherine Gibert. Le héros, Vince, 17 ans, est, comme le titre l indique, le… …   Wikipédia en Français

  • biffe — [ bif ] n. f. • 1898; « les chiffonniers » 1878; de biffin ♦ Arg. milit. Infanterie. Les « manches bleu clair de la biffe » (Vialatte). ⊗ HOM. Bif (bifteck). ● biffe nom féminin (de biffin) Argot. Infanterie. ● biffe (homonymes) nom féminin (de… …   Encyclopédie Universelle

  • costaud — costaud, aude [ kɔsto, od ] adj. et n. • 1884; costeau av. 1806; cf. costel « souteneur » (1846); de 1. côte, littéralt « homme qui a de fortes côtes » ♦ Fam. 1 ♦ Fort, robuste. ⇒ balèze, maous. Un homme costaud. Elles sont rudement costaud… …   Encyclopédie Universelle

  • -et — et, ette ♦ Suffixe diminutif, d un lat. pop. ittum, ittam, entrant dans la composition de noms propres (Huguet (vx), Juliette, Pierrette), de noms tirés d un autre nom (livret, fleurette) ou d un verbe (frisette, sonnette), d adjectifs (pauvret,… …   Encyclopédie Universelle

  • -ette — et, ette ♦ Suffixe diminutif, d un lat. pop. ittum, ittam, entrant dans la composition de noms propres (Huguet (vx), Juliette, Pierrette), de noms tirés d un autre nom (livret, fleurette) ou d un verbe (frisette, sonnette), d adjectifs (pauvret,… …   Encyclopédie Universelle